La terre

La terre de l’exploitation est constituée d’un terrain limoneux à 80 % et argileux à 20 %. Elle ne contient pas de sable. Ce sont des terrains plus lourds à travailler mais qui donnent plus de goût aux légumes. Ils sont plus vivants que les terrains de sable (au sens où ils accueillent beaucoup plus d’organismes vivants) mais ils contiennent aussi davantage de cailloux ce qui rend certains travaux plus compliqués que dans du sable. En hiver, leur travail devient pénible voire impossible car ils deviennent boueux. Du coup certains légumes s'y plaisent moins.

Comme ils sont « vivants » l'herbe y est aussi très présente, ce qui engendre un surcroit de travail. Là encore certains légumes sont plus compliqués et moins rentables à cultiver. Par exemple, les carottes, qui sont longues à venir, sont devancées par l'herbe, et leur culture nécessite donc beaucoup plus de main d’œuvre que dans des terres sableuses.

Comments