Le personnel

Le fait de travailler en AMAP (4 actuellement) a permis à Matthieu d’envisager d’embaucher davantage de personnel.

Malheureusement Matthieu a connu de nombreux problèmes de recrutement. Il est très souvent obligé d’employer des saisonniers ou plus généralement des personnes intéressées pour un petit laps de temps. Cela n’est donc pas pérenne et il a dû très régulièrement prospecter pour trouver du monde et former les nouveaux arrivants. De plus ce mode de fonctionnement n’est pas très fiable car Matthieu ne peut pas compter sur une main d’œuvre toujours présente au moment opportun. Il s’est donc parfois retrouvé en sous-effectif au moment où l’exploitation demandait un grand nombre de bras.

Cette année 2011 commence sous de meilleurs augures. Matthieu a trouvé une personne qui désire un travail CDI à mi-temps à partir d’avril. De plus, il a rencontré une autre personne qui termine une formation d’ingénieur agronome fin septembre (une thèse) et avec qui Matthieu pourrait envisager une association. Ce serait une belle occasion de confronter les connaissances de terrain de Matthieu avec les connaissances plus théoriques de ce nouveau diplômé. Cette personne a déjà eu l’occasion d’effectuer un stage chez Matthieu ce qui a constitué un premier contact avec le monde des AMAPs. Il a été conquis par ce mode de fonctionnement.

Comments